mercredi 30 juillet 2014

3 ans

L'idée de cet article m'est venue en lisant celui de Coralie, qui m'a d'ailleurs bien aidée pour le choix des cadeaux ;-) Puis une discussion avec Super Nounou à propos de la conservation des souvenirs a fini de me décider.

Garder une trace de son évolution et de ses mots d'enfants, pour qu'à son tour, elle puisse les relire quand elle sera grande (merci maman d'avoir fait ça pour moi il y a trente ans <3).

Ma jolie luciole:

- Tu as piqué une calculette programmable à maman et tu t'en sers pour commander des courses au Drive. Tu demandes à Papa s'il veut du Coca ou du café et tu tapes ensuite sur les touches de "tonternet" (en parlant de toi, tu dis "monternet"). Une vraie petite fille 2.0.

- Tu ne veux plus porter que des robes "kitourne" et des shorts. C'est la bagarre le soir et le matin pour choisir les vêtements que tu vas porter (y compris ton pyjama).

- Tu es un peu maniaque, comme l'était ta mamie Domi. Tu nettoies, tu ranges les choses au carré et au cm près, bien alignées (enfin, seulement quand tu le décides). Monk power comme maman!

- Tu comptes jusqu'à 20, en te trompant parfois à partir de 15.

- Tu chantes l'alphabet, en disant "issk, i grec et z et lou" à la fin de la chanson!

- En parlant de chanson, je crois que tu vas vouloir devenir chanteuse. Tu connais des dizaines de comptines par cœur, tu les mixes entre elles, change le ton de ta voix au gré de tes humeurs. Tu inventes aussi beaucoup de paroles. Quand Maman le fait, tu rigoles très fort!

- Impossible pour nous de cuisiner sans que tu voles quelque chose à manger. Tu pars en disant "je chippe, je chippe!". Merci Dora...

- Tu commences à vouloir inviter tes copains et copines à la maison. Tu réclames souvent Noa, qui est chez Super Nounou avec toi. Tu l'adores.

- Tu as des raisonnements qui me bluffent. Souvent. Je te demande alors de redevenir un peu mon bébé, parce que tu grandis vraiment trop vite.

- Tu ne dis plus "monate" mais "tomate", "cocholat" mais "chocolat", "bacane" mais "cabane". En revanche, tu continues à dire "joue à lèvres" alors que tu sais parfaitement dire "rouge" tout seul. Je te croquerais quand tu dis ça ma Luciole.

- Tu veux que ce soit tous les jours ton anniversaire et que le Papa Noël t'apporte plein de cadeaux.

- Tu me chuchotes souvent dans le creux de l'oreille que tu veux aller manger au restaurant.

- Tu aimes manger de tout, sauf les champignons et le chocolat (si un jour on m'avait dit ça...).

- A la télévision, tu adores regarder Dora, Dino Train, les Barbapapa et les "trouf". Récemment, tu as regardé ton premier dessin-animé long métrage: RIO et tu en réclames encore.

- Tu adores (et c'est un euphémisme) prendre l'apéro sur la terrasse.

- Tu dors encore dans ton lit à barreaux, parce que maman et papa ont mal géré le jour du déménagement. Nous avons voulu te faire dormir dans la nouvelle maison ET dans le nouveau lit le même jour, grossière erreur.

Ma jolie luciole je t'aime plus que tout au monde. J'ai eu l'impression d'être seule pendant 27 ans, même en étant relativement entourée. Ce n'est plus le cas depuis que tu es sortie de mon bidou. Je t'aime ma carotte, mon poireau, ma saucisse, mon petit chat, ma libellule, mon chapiteau, ma princesse, ma merveille, mon trésor, mon bébé, ma chérie, mon haricot, mon canard, ma chipolata...





jeudi 24 juillet 2014

Bleu marine

Un jour, une blonde carnassière a volé ma couleur préférée. Et celle de ma maman.

Un jour, ce serpent venimeux a décidé d'utiliser cette magnifique couleur comme slogan.

Depuis ce jour-là, je n'ai plus prononcé ces deux mots, bleu marine, sans y associer dans ma tête cette horrible personne.

Elle a beau s'offusquer des propos terribles du bulldog qui lui a donné la vie. Elle a beau renier l'héritage monstrueux qu'il lui a laissé. Elle reste une femme haineuse qui profite de la crise pour réunir les foules. Elle m'oblige à entendre de plus en plus cette phrase terrible "je ne suis pas raciste mais...". 

Mais SI, justement, tu l'es. TU ES RACISTE. Tu rejettes un peuple entier à cause d'une minorité. Tu généralises des exceptions. Tu aurais probablement fermé les yeux au début du 20ème siècle.

Comment une pauvre femme en quête de pouvoir et de reconnaissance a-t-elle pu associer la couleur qui a bercé mon enfance, la couleur du gilet que j'ai gardé en souvenir d'elle, à ses idées puantes?

Pourquoi?

Je ne le réalise toujours pas.


mardi 22 juillet 2014

Quelques astuces pour économiser!

Vous avez des fins de mois difficiles? Vous avez un projet impliquant des sacrifices financiers pour y parvenir? Cet article est fait pour vous!

Voici quelques unes de mes astuces pour économiser.




1/ Les produits de beauté:
 
Lorsque vous êtes chez Sephora ou Marionnaud, vous vous attendez à recevoir des échantillons? Et bien sachez qu'il en va de même en parapharmacie. Les employés y sont d'ailleurs très souvent plus généreux (sauf dans les supermarchés). Vous achetez une crème pour les mains? N'hésitez pas à demander des échantillons pour votre type de peau. Vous voyez un présentoir sur le comptoir? C'est l'occasion de demander à tester cette nouveauté. Avec l'habitude, ma pharmacienne me couvre de cadeaux de temps en temps: sacs, brosses à dents ou à cheveux, jouets, échantillons et parfois des full size.
Je les garde de côté pour les voyages ou les périodes de disette mais dans tous les cas pas plus d'un an pour éviter d'avoir à les jeter.



2/ La cuisine:
Lorsque je sais que la fin de mois va être difficile, qu'il y a par exemple un gros anniversaire à fêter, j'en profite pour vider placards, frigo et congélateur. Si j'ai un peu de temps, je liste le contenu et je prépare des menus. Les stocks insoupçonnés sont tels que j'arrive à faire manger ma famille pendant 15 jours voire plus (hors yaourts, fruits et légumes frais).
De 4 paquets de pâtes entamés, un tournedos et une conserve de pulpe de tomates, je prépare un bon plat de pasta alla bolognese (ça pète + en italien, n'est-ce pas?)



3/ Le Bon Coin:
Mon mari et moi achetons rarement du neuf depuis que nous avons adopté le réflexe Le Bon Coin. Nous n'envisageons pas un achat sans consulter ce site. Pourquoi payer plus cher quelque chose que vous pouvez trouver en très bon état (voire neuf) sur ce site? Cette habitude nous a permis par exemple d'avoir un canapé d'une valeur de 1200 euros pour seulement 600 euros, il avait servi 3 mois, facture à l'appui (les joies du divorce).
Idem pour la cabane en bois pour les 3 ans de ma Luciole: 80 euros au lieu de 250.  Ou encore pour ses Van's, 10 euros au lieu de 40 (neuves, la maman s'était trompée de taille en magasin).
La liste est super longue en fait: meuble de salle de bains, livres, déguisements, chaussures, vêtements de ski, support TV, matériaux pour le chantier...
Nous vendons aussi pas mal: table, livres, sacs, vêtements, lunettes. Grâce à l'appli, poster une annonce prend à peine 5 minutes, photo comprise! Plus d'excuses!


4/ Les codes promo:
Si je dois acheter quelque chose de neuf et que je n'ai pas trouvé sur Le Bon Coin, alors je pars à la recherche de codes promo. Je ne valide jamais un panier sans avoir fouillé sur Goolge ou Hellocoton. Si le site ne propose pas les frais de port gratuits, j'abandonne généralement mon achat au profit d'un autre site plus généreux (ex: Les 3 Suisses ou Blanche Porte gagnent souvent contre La Redoute, pour les draps notamment).
Il y a aussi les sites de cashback comme celui sur lequel je suis inscrite (igraal) mais la cagnotte se remplit très (trop?) lentement à mon goût.


5/ Le drive:
Depuis que je me suis mise à Auchan Drive, le budget alimentation s'est réduit d'environ 15%.
Avant, pour moi, il y avait les riches qui allaient chez Auchan et les autres, comme moi, qui allaient dans un magasin discount, puis à Casino pour compléter. Et le piège se refermait: je prends ci, j'achète ça, et puis ça, et à la caisse, l'addition était tout le temps salée.
Maintenant, je passe commande le jeudi soir, tranquillement installée dans mon canapé, loin de toute tentation. Je mets dans mon panier ce dont j'ai besoin ou envie. Je regarde ensuite les promotions et je termine en contrôlant le contenu du panier et en supprimant le superflu. Cerise sur la cacahuète, leur système de cagnotte fidélité est top, le montant est utilisable dès la commande suivante. J'essaie toutefois de la garder pour les achats de Noël (déjà presque 40 euros en 4 mois)



6/ Les comptes:

Depuis le mois d'octobre dernier, date à laquelle notre crédit immobilier a commencé, je me suis mise à tenir à jour quotidiennement un état de notre compte. Cela me permet de savoir au centime près où on en est dans le mois, ce qu'on peut se permettre et ce qu'on doit reporter à plus tard. C'est devenu vital car les "petits" travaux de la maison coutent vite très cher. Ça ne génère pas directement d'économie, mais ça aide à freiner les pulsions...
J'ai testé plusieurs applications, dont celle proposée par ma banque, rien ne collait parfaitement. J'ai donc créé un tableau Excel entièrement personnalisé qui répond à toutes mes attentes. Si vous avez besoin d'un modèle, je peux vous l'envoyer par email (contact via la page d'accueil du blog ou en commentaire sous cet article)


J'espère que ces quelques astuces vous aideront comme elles m'aident au quotidien.

Si vous en avez d'autres, je suis preneuse!

mercredi 16 juillet 2014

Une histoire de Weight Watchers et de mégères!

Me revoilà avec un article à propos de mes expériences "régime"! Si vous avez raté le premier épisode sur Le Secret du Poids, c'est par ici. Je vais à présent vous parler de mes expériences Weight Watchers, version Flexi et version Propoints.



J'ai découvert WW version Flexipoints grâce à une amie qui m'a donnée il y a quelques années un fichier Excel contenant :
- une formule pour calculer ses flexipoints
- un tableau à remplir quotidiennement avec tout ce qu'on mange/boit
- un index ultra complet des flexipoints de chaque aliment

Nous avons démarré ensemble cette méthode, très motivées. Nous échangions nos astuces, recettes, et surtout nos encouragements. Chacune voyait les résultats de l'autre via Google Drive.

On gagnait beaucoup de points en faisant des activités physiques diverses et variées, allant de la zumba au ménage en passant par de la marche, etc. Ça nous permettait quelques (gros) craquages sans conséquence.

Ça a été très efficace...

...jusqu'au moment où je me suis retrouvée seule à suivre la méthode!

Plus d'encouragement, plus de partage, plus personne qui regardait évoluer mon poids et me donnait donc l'envie d'afficher de bons résultats. J'ai abandonné à mon tour quelques semaines après.


Il y a deux ans environ, j'ai voulu retenter l'expérience, cette fois-ci seule, en payant pour avoir l'application Propoints, le site web, les réunions, la TOTALE! Le FULL OPTION! La ROLLS du WW!

Échec patent!

Le mode de calcul a changé, il y a une histoire de réserve à laquelle je n'ai pas compris grand chose...

Ce qui me plaisait beaucoup a disparu: les points sports ne peuvent pas être consommés à cause de la fameuse réserve, donc pas de "carotte" pour se motiver à aller faire du sport (oui, je sais, je DÉTESTE le sport, tant pis pour moi comme dirait ma luciole).

Quant aux réunions, une horreur! Une bande d'habituées qui au choix:
- te collent aux fesses lors de la pesée
- ou te doublent dans la queue
- commentent tes "résultats" de concert avec l'assistante aimable comme une porte de prison
- monopolisent l'attention de l'animatrice.

Des poissonnières! Grrrrr!



Ceci est un micro résumé de mes deux expériences Weight Watchers. Une méthode qui encore une fois peut convenir à celles qui s'en sortent seules dans leur coin (ou qui tombent sur une réunion sans mégères non apprivoisées!).


jeudi 10 juillet 2014

Changement de tête!

Il y a de la nouveauté dans l'air: nouvelle maison, nouvelles perspectives professionnelles, nouvelle déco, etc.

Il ne manquait qu'une chose: un changement de tête!

Et c'est chose faite depuis samedi dernier!

D'un reste de mèches blondes très ternes avec racines de 10 cm et plusieurs poignées de cheveux blancs, je suis passée à un blond vénitien/roux hyper lumineux!

Ce changement, c'est au salon Blow up que je le dois. Un vrai coup de cœur! Malgré un budget beaucoup plus élevé que mon coiffeur habituel, ça valait vraiment le coup.

J'ai trouvé une coiffeuse (Jo) qui a pris le temps de s'asseoir avec moi et de discuter de mes goûts.

Le résultat est là: une nouvelle coupe facile à coiffer, une couleur effet bonne mine et une confiance en moi reboostée!

Au festival Believe in Marseille, découverte de Blow up

Pause du gloss

Et voilà le résultat!



Salon BLOW UP
(Derrière l'opéra de Marseille)
10 Rue Corneille, 13001 Marseille
09 77 19 88 19

mercredi 9 juillet 2014

Trop gâtée

J'ai un énorme défaut qui s’amplifie très sérieusement depuis 3 ans: je suis une acheteuse compulsive

Enfin, il faut nuancer le propos: je reste toujours dans mon budget, je ne me suis jamais mise à découvert à cause d'une séance shopping.


Cette tendance s'est accélérée avec la naissance de ma Luciole. Je n’achète désormais plus pour moi mais pour elle, l'alibi est parfait.

Dans mes souvenirs, ma maman était comme ça. 


Je suis incapable de passer devant H&M sans lui prendre une petite robe, un panier en plastique rose, des barrettes. 

Incapable de faire des courses sans lui ramener un livre, des autocollants, des feutres ou des crayons.

Incapable de sortir d'Ikea sans une peluche ou des couverts en plastique.

J'ai fait de ma luciole un monstre. Qui réclame un cadeau à chaque fois qu'elle est sage. Qui regarde le contenu de mon sac avant de me faire un bisou quand je rentre le soir. Qui dit qu'elle n'a pas de robe de blanche-neige (sous-entendu de robe qui tourne...) et qu' "il faut en acheter". 

Je n'arrive pas à voir clairement où est la limite.

Comment font les parents normaux, intelligents et réfléchis? Ils n'achètent des cadeaux que pour Noël et les anniversaires? 

Aujourd'hui, je suis incapable de faire partie de ces parents. 

Demain peut-être?


mardi 1 juillet 2014

"Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu?": entre clichés et barres de rires!

Sauf si vous vivez dans une grotte, vous avez forcément déjà entendu parlé du film qui fait le buzz cette saison: Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu?!

Profitant d'une séance à 3,50 euros grâce au Printemps du Cinéma (jusqu'à demain!), j'ai décidé à la dernière minute d'aller voir si ce film était aussi drôle que ce que j'avais pu entendre.

Et bien c'est le cas! Ce film est certes une succession de clichés plus grossiers les uns que les autres, mais il est aussi gai, frais et il donne la pêche. Je suis sortie de là avec l'envie de faire des câlins au monde entier. Ok, j'exagère un peu. Mais pas tant que ça.





Rapidopitch: Un couple de bourgeois catholiques hyper traditionalistes, interprété par Chantal Loby et Christian Clavier, marie successivement 3 de ses filles à un israélien, un algérien et un chinois. Le film tourne ensuite autour de la préparation du mariage de la 4ème à un ivoirien.


Je ne pense pas que dans la vraie vie, les mariages mixtes réussissent toujours à être aussi joyeux malgré 1,2,3 voire 4 parents racistes. C'est donc à regarder comme une comédie romantique: c'est beau, même si la réalité n'est pas aussi parfaite.


Et en cette période de déchirement, de puanteur électorale, de climat lourd, il était urgent de sortir un film qui rappelle que ces 4 gendres sont avant tous FRANÇAIS et qu'ils valent mieux que de sombres crétins dont l'origine française remonte à l'arrière grand aïeul.

Je ne saurais que trop vous conseiller de foncer voir ce film, en salle pour 3.50 euros jusqu'au 02 juillet!