mercredi 3 février 2016

It makes me smile #4 Une surprise de ma grande soeur!

It makes me smile...le sms de ma sœur qui m'annonce qu'elle m'a abonnée à My little box pendant 6 mois, comme ça, sans raison, sans anniversaire, sans Noël. Juste pour me faire plaisir.




Je l'aime ma grande sœur. Très fort. Nous nous sommes découvertes et apprivoisées sur le tard, mais depuis, vous ne pouvez imaginer comme l'amour que je lui porte a grandi et est devenu immense. 

Ma grande sœur est un concentré de force et de fragilité. D'originalité et de simplicité. Elle est parfaite exactement comme elle est. J'aimerais tellement qu'elle puisse s'en rendre compte.

Si tu passes par là ma grande sœur, j'en profite pour te le dire à nouveau: je t'aime très très fort.



mardi 12 janvier 2016

It makes me smile #3 Mousse gourmande au Toblerone

It makes me smile...cette recette de mousse au chocolat version Toblerone. Facile, rapide et gourmande!






Ingrédients pour 6 belles verrines :

2 oeufs
300 grammes de Toblerone (un peu plus si vous voulez décorer vos verrines avant de les servir)
50 cl de crème fleurette 

Préparation (10 à 15 min) :

Battre deux œufs et réserver.

Faire fondre 300 grammes de Toblerone. Astuce: casser les barres en carreaux, les recouvrir d'eau bouillante et attendre environ 2 à 3 minutes qu'ils soient tendres à coeur puis jeter l'eau.

Ajouter les œufs battus au chocolat fondu. 

Monter 50 cl de crème fleurette en chantilly (sans sucre, le Toblerone suffit), ajouter si nécessaire un sachet de Chantifix.

Incorporer très délicatement le mélange chocolat/oeufs à la chantilly. Il ne faut pas la faire retomber, la texture doit rester un peu mousseuse, pas liquide.

Mettre au moins 2 heures au frais.

Elle se conserve 24 heures au frigo, mais mon petit doigt me dit qu'elle ne durera pas plus longtemps que ça...


Alors, cette mousse, elle vous donne le sourire?

mardi 5 janvier 2016

It makes me smile #2 Calendrier Flow

It makes me smile...ce joli calendrier Flow qui suggère très intelligemment de boire un bon chocolat chaud et d’en profiter jusqu’à la dernière gorgée.




Psst! Mon petit doigt me dit que vous pouvez commander votre propre exemplaire par ici. Il existe aussi un très joli agenda, mais vous êtes peut-être déjà équipé?

dimanche 3 janvier 2016

It makes me smile #1 Wild

Nouvelle année, nouvelle rubrique! Je voudrais partager avec vous des envies, des moments, des inspirations, des pensées, et ce de façon plus ou moins courte et instantanée.  


Et ça commencera par le film Wild. Si vous ne l'avez pas encore vu, je vous le conseille vivement. 



N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, j'ai hâte de le savoir.

Belle et paisible année à vous.


mardi 17 novembre 2015

Choisir ses amis sur les réseaux sociaux

Je pensais reprendre la plume un peu plus tard pour vous parler d'un autre sujet, bien plus doux et joli.

Mais vous me connaissez, je ne pouvais pas rester silencieuse suite à la tragédie survenue vendredi 13 novembre 2015 à Paris.



La peine est immense, la stupeur également. Je crains encore un peu plus pour notre avenir, celui de nos enfants. Mais je n'ai pas peur en marchant dans la rue. Il faut se tenir droit, avancer un jour après l'autre et savourer chaque minute de bonheur. 

Comme plusieurs d'entre vous, j'ai découvert les attentats en allant jeter un coup d'oeil sur Twitter avant de dormir. Inutile de vous dire que j'ai passé une grande partie de la nuit finalement éveillée, devant la télévision et sur le web.

Outre ces évènements atroces, il y avait un petit quelque chose qui me gênait, sans arrive à mettre le doigt dessus. Et puis ce matin, j'ai enfin pu mettre des mots sur cette impression.

Avez-vous vu passer des twits contenant des images atroces? Avez-vous lu des personnes qui, sous couvert des attentats, en ont profité pour répandre encore plus de haine envers certaines communautés?

Et bien je dois vous faire un aveu : moi non.

Je n'ai choisi d'utiliser plus ou moins activement que 3 réseaux sociaux: Pinterest, pour la magie de l'inspiration, Hellocoton, pour avoir un lien direct avec la blogo et Twitter, pour l'instanéité des échanges et des actualités. J'utilise tellement peu Instagram qu'il n'est pas utile d'en parler ici.

Sur chacun de ces 3 réseaux, j'ai veillé à restreindre le nombre de mes contacts. Vous lisez bien. Contacts. Pas amis. 

La course à la popularité et à la reconnaissance pousse une certaine partie de la population à engrenger les contacts, afin de pouvoir se vanter d'avoir des milliers d'abonnés, notamment auprès des marques avides de "clics".

Je fuis cette quête stérile car elle ne correspond en aucun point à mes valeurs. 

Mais aujourd'hui plus encore, je suis fière d'avoir limité cette liste

Car lorsque je me connecte à Twitter, aucune des personnes que j'ai décidé de suivre ne m'impose des images atroces ou un discours nationaliste nauséabond.

Alors au-delà des recommandations que je pourrais vous faire en ces circonstances (vivez intensément chaque minute, dites régulièrement à vos proches que vous les aimez, etc.), je vous conseillerais de faire du tri dans vos contacts

Ne leur laissez pas la possibilité d'exprimer haine et horreur sur vos pages et dans vos fils d'actualité

Je vous embrasse très très fort.

Sophie

mardi 15 septembre 2015

Au secours, j'ai raté l'éducation musicale de ma Luciole !

- "Bonjour, je m'appelle Sof et j'ai raté l'éducation musicale de ma Luciole".

- "Bonjour Sof".

Voilà, le décor est planté, vous savez tout, ou presque.

Comme vous avez pu le lire à plusieurs reprises ici, la musique est indispensable à ma vie, au même titre que l'eau, l'air ou la lumière. Si si. A ce point.

Quand je suis tombée enceinte de ma Luciole, j'ai voulu lui transmettre cette passion. A vrai dire, la seule que j'ai. Dans mon ventre, elle a écouté beaucoup de musique, dans des styles assez variés: beaucoup de rock, un peu de pop, de classique, de jazz, de métal et de punk. Oui, tu lis bien, du punk anglais old school, j'assume.

Premier Noël, le vieux gâteux lui a apporté un mange disque, sur lequel elle a écoutait des milliers de comptines françaises et anglaises, des initiations instrumentales, etc. Grâce à lui, elle a su chanter avant de savoir parler (j'exagère si peu...).

Troisième Noël, première vraie liste pour ma Luciole, le cadeau le plus espéré était une guitare sèche. "Pas un zouet Maman, ze veux une guitare de grand". Depuis, elle compose en permanence des morceaux tout droit sortis de son imagination. Installée jambes croisées et bras appliqués, ma jolie Luciole est juste parfaite, craquante.

Quatrième anniversaire, elle veut compléter sa panoplie: xylophone, tambourin, castagnettes et flûte. Nous la suivons dans son délire, tant qu'elle ne demande pas une batterie (faut pas déconner, non?)

Vous l'aurez compris, danse de la joie autour du feu, nous pensions faire un sans faute dans son éducation musicale (sans prétention aucune, hein!).

Sauf que. Sauf que l'influence de l'école, de la télé, des copains, de la CIA et du FBI (je suis même à peu près sure que Mulder et Scully son mêlés à cette histoire, mais chut, je ne veux pas d’ennuis avec vous-savez-qui), elle s'est mise à chanter de nouvelles chansons à la maison. 

Extraits:

-"Rrritanooooooo..."

- "C'est le jour unnnnnnnnn, celui qu'on retiiiiiennnt, celui qui s'efface quand tu me remplaces ..."

- "J'espère que tu vas souffrir, et que tu vas mal dormir, pendant ce temps j'vais écrire, pour demain et l'aveniiiiiiiiiiiir..."

Oui, vous avez bien lu (pour l'air dans la tête, c'est cadeau).

Kendji. 

Louane.  

Je vais mourir. Appelez le 15. Le SMUR. Le Président de la République et le Pape.

C'est décidé, à changement radical, mesures radicales. Je ne vais pas prendre le risque de la voir rentrer demain en chantant du Maitre Gims. 

Je vais lui laver la bouche avec du savon et les oreilles avec du vinaigre*. Ou l'inverse. Je ne sais pas encore.






* S'il y a un seul lecteur assez fou pour ne pas prendre cet article et surtout cette dernière phrase au 18ème degré, je me chargerais moi-même de lui laver la cervelle avec de la javel pour faire partir les tâches. Bisous bisous coeur coeur avec les mains pleines de paillettes <3




vendredi 21 août 2015

Les thés Bourgeon: une vraie gourmandise!

Lors d'une balade en famille à la fête médiévale de Brignoles, je suis tombée sur un stand de thés en vrac, la Maison Bourgeon. Je ne la connaissais pas du tout. Et vous?

Après une dégustation de leur "Cocktail des Iles", servi glacé, je n'ai pas pu résister! Orange, papaye, fruits de la passion et fleurs d'oranger. La saveur est très gourmande, fruitée, sucrée. Un pur délice!

En réalité, cette boisson-là ne contient pas de thé. Ils appellent ça les Fontaines de fruits.





Le choix a été super difficile. J'avais envie de tout, mon porte-monnaie moins... J'ai acheté 100 grs de Cocktail des Iles et 100 grs de Mojito franboise. Une TUERIE! Un mélange de menthe, pomme, hibiscus, framboise et cranberries.





Ils proposent également des thés, mais je ne les ai pas encore testés. Rendez-vous cet automne, quand les Fontaines de fruits seront épuisées...

Prix: 6.70 euros les 100 grs.
Entreprise locale (Salon de Provence)